Docteurs, psychologues & chercheurs

Aberkane Idriss, conférencier et essayiste français à controverses, auteur du livre Libérez votre cerveau

Al-Khwârizmî (780 – 850), père des mathématiques, écriture d’un livre synthèse sur les calculs complexes incluant des inconnues, des variables… Ce livre a introduit en occident le système de numérotation décimale  – celui dont l’alphabet va de 0 à 9 – et toutes les règles élémentaires de calcul qui s’y rapportent : ce qu’on appelle aujourd’hui l’algèbre. Son nom est d’ailleurs à l’origine du terme « algorithme ».

Arai Noriko , spécialiste japonaise de l’IA et de l’impact informatique sur la société, à l’Université de Tokyo

Asch Solomon (1907-1996), psychologue, pionnier de la psychologie sociale cognitive actuelle – Gestaltiste

Barkley Russell, psychologue clinicien, professeur clinicien de psychiatrie à la Medical University of South Carolina et auteur de livres sur le TDAH

Bartlett Frederic C., (), enseignant et chercheur en psychologie. Précurseur de la psychologie cognitive, il est notamment connu pour ses travaux sur la mémoire et sur la notion de schéma. 

Berger Jonah, psychologue et professeur à l’Université de Pennsylvanie

Boole George (1815 – 1864), a inventé l’algèbre binaire en tentant de rattacher le raisonnement logique aux mathématiques et non plus à la philosophie. Il voulait ainsi traduire des concepts en formules, leur appliquer certaines lois et ensuite retraduire le résultat en termes logiques. Ainsi, son algèbre n’accepte que deux valeurs numériques : 0 et 1. 1 désigne une proposition vraie, et 0 une proposition fausse. Cette algèbre repose sur trois lois : ET, OU, NON. Ces travaux furent d’une grande importance avec le développement de l’informatique. Dans de nombreux langages de programmation, le terme booléen désigne un type de données ne pouvant prendre que deux valeurs. Et chaque micro-ordinateur fonctionne aujourd’hui à l’aide d’éléments électroniques réalisant les fonctions ET, OU ou NON, mais aussi NOR ou NAND…

Broadbent Donald, psychologue phare de la « révolution cognitive » qui s’opère à cette époque. Principalement connu pour son modèle de l’attention et la théorie du filtre attentionnel

Brouillet Denis, psychologue, professeur de psychologie expérimentale et cognitive, plusieurs livres sur le vieillissement de la mémoire. Son activité de recherche concerne la compréhension des mécanismes cognitifs dans une perspective énactiviste où l’action joue un rôle central. Il s’intéresse plus particulièrement aux mécanismes sous-jacents à la mémoire en rapport avec la perception et les émotions.

Cialdini Robert, psychologue social américain, auteur du livre traitant de la persuasion et du marketing : Influence, the Psychology of Persuasion (littéralement : « Influence, la psychologie de la persuasion ») édité en France sous le titre Influence et manipulation

De Amorim Fernando, psychanalyste français

Dehaen Stanislas, psychologue cognitiviste et neuroscientifique français, ses travaux portent sur les représentations mathématiques, la lecture et le langage, et la conscience

Dunning David, professeur de psychologie à Cornell, à l’origine de l’effet Dunning-Kruger

Engelbart Douglas, connu pour avoir conçu la souris informatique et développé l’interface homme-machine. Il a également participé aux développements des réseaux informatiques, des interfaces graphiques et celui du système hypertexte.

Eyal Nir, auteur, conférencier et investisseur américain, auteur du livre Hooked: How to Build Habit-Forming Products

Euclide (Antiquité), Grand mathématicien de l’Antiquité grecque, à l’origine de l’algorithme d’Euclide

Feldman Barrett Lisa, professeure en psychologie et neuroscientifique – travaux sur l’étude de l’émotion

Flanagan Patrick (Dr), inventeur du neurophone, appareil pouvant influer sur le cerveau par stimulation électromagnétique

Forer Bertram, psychologue américain connu pour avoir décrit l’Effet Barnum

Ford Ken, président de l’Interdisciplinary Study of Human & Machine Cognition (Ihmc) de l’université de Floride

Hodent Célia, psychologue française, reconnu comme leader dans l’application de l’expérience utilisateur (UX) et des sciences cognitives dans l’industrie du jeu

Hebb Donald, précurseur du connexionnisme

Jobs Steve (1955-2011), cofondateur d’Apple, société mondialement connue pour les iPhones, iPods et les ordinateurs Mac.

Kiyosaki Robert, entrepreneur américain spécialisé dans le développement personnel

Le Ny Jean-François (1924-2006), fondateur de l’Association pour la recherche cognitive (ARCo)

Le Cun Yann, chercheur en intelligence artificielle et vision artificielle, considéré comme l’un des inventeurs de l’apprentissage profond

Ada Lovelace (1815 – 1852), a formalisé en premier le principe de programmation, ce qui fait d’elle la première codeuse au monde.

Maslow Abraham (1908 – 1970), psychologue – approche humaniste

Mauss Marcel, père de l’anthropologie française

Meehl Paul (1920-2003), psychologue clinicien américain, Hathaway et professeur de psychologie à Regents à l’Université du Minnesota, et ancien président de l’American Psychological Association

Nathan Tobie, professeur émérite de psychologie à l’université Paris-VIII, écrivain français, représentant de l’ethnopsychiatrie française

Newell Allen, chercheur en informatique et psychologie cognitive à la compagnie RAND Corporation et à l’école d’informatique de l’université Carnegie-Mellon – travaux sur la résolution de problème et le raisonnement

Nielsen Jakob, expert dans le domaine de l’ergonomie informatique et de l’utilisabilité des sites web, titulaire d’un doctorat en interactions homme-machine – à l’origine des 10 heuristiques d’utilisabilité

Paillard Jacques (1920-2006), neurophysiologiste français

Piaget Jean (1896-1980), psychologue, épistémologue suisse connu pour ses travaux en psychologie du développement – épistémologie génétique, apports sur l’intelligence

Proctor Bob, consultant, auteur et conférencier international, études sur le développement personnel

Russel Stuart, informaticien connu pour sa contribution à l’intelligence artificielle

Schwartz Barry, psychologue – travaux sur le paradoxe du choix : avoir un maximum de liberté ne rend pas + heureux ni satisfait et produit même l’inverse, « More is Less »

Simons Daniel, psychologue expérimental, scientifique cognitif et professeur au département de psychologie et à l’Institut Beckman de sciences et technologies avancées de l’Université de l’Illinois – travaux sur la cécité par changement et la cécité inattentionnelle, deux exemples surprenants de la façon dont les gens peuvent ignorer des informations sous leurs yeux

Seth Anil, professeur britannique de neurosciences cognitives et computationnelles à l’Université de Sussex – travaux sur le fondement biologique de l’expérience consciente

Strayer David, psychologue à l’Université de l’Utah, aux états-Unis – travaux sur l’incidence des multitâches sur le cerveau

 

Turing Alan (1912-1954), mathématicien et cryptologue britannique, auteur de travaux qui fondent scientifiquement l’informatique, un des pères de l’informatique moderne

Vallet Guillaume, psychologue spécialisé en neuropsychologie, ses travaux de recherche se situent au carrefour de la psychologie cognitive et de la neuropsychologie, et mettent en avant les liens entre le corps, le contexte et la cognition. Ses principales thématiques de recherche portent sur la mémoire humaine et le vieillissement cognitif.

Versace Rémy, professeur de Psychologie Cognitive à l’Université Lumière Lyon2. Il dirige une équipe de recherche qui s’intéresse au rôle de la mémoire, de l’émotion, mais aussi de l’action, dans une perspective incarnée et située de la cognition humaine. A proposé un modèle de la mémoire permettant de décrire l’émergence des diverses formes de connaissances (perceptuelles, conceptuelles, épisodiques, évaluatives, etc). Recherches sur les dysfonctionnements cognitifs lors du vieillissement normal ou pathologique, le maintien de l’efficacité mnésique, l’apprentissage de la lecture ou encore le domaine de la sensorialité.

Wolpert Daniel, médecin britannique, neuroscientifique et ingénieur, qui a apporté d’importantes contributions en biologie computationnelle.

Revenir en haut de page
FrenchEnglish