Sciences cognitives

Nées dans les années 1950 aux États-Unis dans le cadre des progrès sur l’intelligence artificielle, les sciences cognitives recoupent les enjeux liés à la cognition artificielle et à la cognition naturelle.

C’est une discipline scientifique (ah) ayant pour objet la description, l’explication, et le cas échéant la simulation des mécanismes de la pensée humaine, animale ou artificielle, et plus généralement de tout système complexe de traitement de l’information capable d’acquérir, conserver, utiliser et transmettre des connaissances.

Elles reposent sur l’étude et la modélisation de phénomènes aussi divers que la perception, l’intelligence, le langage, la mémoire, l’attention, le raisonnement, les émotions, l’esprit ou même la conscience. Les sciences cognitives utilisent conjointement des données issues des six sous-disciplines qui la composent :

« Back to Glossary Index

Wided

Étudiante en 3Ăšme annĂ©e de psychologie, j'ai pu acquĂ©rir au cours de mon cursus des connaissances dans divers domaines tels que la cognition, la psychologie du dĂ©veloppement, les neurosciences ou encore en domaines d'ouverture : l'ergonomie des systĂšmes homme/machine. ⭐ En parallĂšle, et Ă  travers de multiples formations, sĂ©minaires et lectures personnelles (cf Sources), je m’intĂ©resse de plus prĂšs Ă  la programmation informatique, aux dĂ©veloppement de l'IA et des applications numĂ©riques de nouvelle gĂ©nĂ©ration. ⭐ Ainsi, au confluent de tout cela, mes publications concernent les partenariats homme-machine, les neurosciences & la psychologie, ainsi que l'IA (actualitĂ©s et dĂ©veloppements) et rĂ©pondent aux questions suivantes : Comment le cerveau humain apprend-il ou rĂ©apprend-il des connaissances ? Comment interagit-il avec des objets technologiques ou avec d'autres cerveaux ? Je vous souhaite une bonne lecture.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Revenir en haut de page
FrenchEnglish