Sciences cognitives

Nées dans les années 1950 aux États-Unis dans le cadre des progrès sur l’intelligence artificielle, les sciences cognitives recoupent les enjeux liés à la cognition artificielle et à la cognition naturelle.

C’est une discipline scientifique (ah) ayant pour objet la description, l’explication, et le cas échéant la simulation des mécanismes de la pensée humaine, animale ou artificielle, et plus généralement de tout système complexe de traitement de l’information capable d’acquérir, conserver, utiliser et transmettre des connaissances.

Elles reposent sur l’étude et la modélisation de phénomènes aussi divers que la perception, l’intelligence, le langage, la mémoire, l’attention, le raisonnement, les émotions, l’esprit ou même la conscience. Les sciences cognitives utilisent conjointement des données issues des six sous-disciplines qui la composent :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.