À propos

Qui suis-je ?

Étudiante en Master 1 Ergonomie cognitive & Facteurs Humains, j’ai pu acquérir au cours de mon cursus des connaissances dans divers domaines tels que la Cognition, touchant de près aux problématiques de la perception, des émotions, de la mémoire, de l’apprentissage, de l’attention, de la motivation, du raisonnement et de l’intelligence ; la Neurobiologie : fonctionnement et dysfonctionnement du SN, circuits cérébraux des émotions (plaisir et peur), étude de neuropathologies (maladie d’Alzheimer, épilepsie) ou encore l’Ergonomie cognitive liée aux situations de travail appliquée à l’IHM et aux problématiques d’interface.

En parallèle de mon cursus universitaire, j’ai élargi mon champs de connaissances au domaine des sciences cognitives. Je me suis intéressée de plus près à l’informatique (python, R, développement de sites web, SEM) et aux fonctionnement et développements de l’IA, cela en cumulant formations, conférences et lectures personnelles (cf onglet Sources).

Ainsi, au confluent des nouvelles technologies, de la psychologie cognitive et des neurosciences, j’ai pu définir avec précision mon domaine de prédilection qui est à ce jour l’ergonomie des IHM et l’ingénierie cognitive pour résoudre des problèmes d’ingénierie complexes impliquant l’opérateur humain, ce dont traite mon site internet.

Qui suis-je vraiment ?

Some fun facts about me que vous ne trouverez pas dans mon CV :

  • je suis très anxieuse et souvent stressée, j’essaye de le faire paraître le moins possible et je pense que je me débrouille bien
  • très perfectionniste
  • une vraie éponge à sentiments, quelqu’un d’hyper émotif et j’essaye de [pareil que le point 1]
  • comme albert einstein, j’éprouve l’émotion la plus forte devant le mystère de la vie
  • de fait, je suis une grande penseuse, c’est à dire que mon cerveau est en ébullition à chaque micro seconde de la journée
  • je rêve beaucoup et crois beaucoup à la possible réalisation de choses complètement improbables, j’ai beaucoup d’espoir et d’optimisme ce qui peut être fatal s’il s’avère que je planais un peu trop
  • j’adore les problèmes compliqués, les challenges
  • et j’adore créer (que ferais-je sans mon hémisphère droit…)

Most Life-Changing Books

Le portrait de Dorian Gray, Oscar Wilde

Les robots, Isaac Asimov

Des fleurs pour Algernon, Daniel Keyes

Comment je vois le monde, Albert Einstein

La Nausée, Jean-Paul Sartre

Tout le monde n’a pas eu la chance de rater ses études, Olivier Roland

Apprendre !: Les talents du cerveau, le défi des machines, Stanislas Dehaene

Quand la machine apprend. La révolution des neurones artificiels et de l’apprentissage profond, Yann Le Cun

Le Cerveau, la Machine et l’Humain, Pierre-Marie Lledo

Mes motivations en créant thewayitfeels.com

Première motivation : m’épanouir en parlant de ce que j’aime, ce qui me passionne, de mes questionnements, et en partageant un contenu qui me correspond, inexprimable autrement, et qui pourrait par ailleurs vous plaire.

Deuxième motivation : implicite mais présente, inculquer aux gens le fait de ne pas être un spectateur mais un acteur de sa vie car je pense que tout le monde ici peut créer quelque chose, un concept, une idée, un objet, une entreprise, une chanson, un livre. Selon moi, tout le monde a et doit avoir un but, que ce soit personnel ou non, à petite ou à grande échelle, quelque chose doit vous animer au quotidien, autre que la poursuite de biens matériels ou de reconnaissance sociale. Moi c’est l’art et la science.

Troisième motivation : développer quelque chose de plus grand à long terme.

Pourquoi thewayitfeels.com ?

J’ai remarqué qu’à chaque fois qu’on me posait la question, c’était le vide sidéral alors que la raison pour laquelle j’ai choisi the way it feels est à peu de choses près l’essence même de mon existence. The way it feels a été crée il y a plusieurs années (2017 ou 2018), à un moment de ma vie où je trouvais que tout était beaucoup trop déshumanisé, que tout était trop rapide, qu’on ne prenait plus le temps de ressentir les choses et qu’on ne donnait plus d’importance au ressenti d’autrui.

« Notre connaissance nous a rendu cynique ; notre intelligence, durs et méchants. Nous pensons trop et ressentons trop peu.
Plus que de machinerie, nous avons besoin d’humanité. Plus que d’intelligence, nous avons besoin de bonté et de douceur. » (je vous laisse deviner qui a prononcé ces merveilleuses paroles)

Je voulais donner vie à des concepts aujourd’hui un peu trop scientisés et montrer que le plus important dans toutes ces avancées, ce n’est pas notre connaissance, ni notre intelligence, ni nos performances et notre productivité, mais c’est de loin the way it feels. Nous devons faire en sorte de réattribuer au premier plan la façon dont nous ressentons les différentes choses de la vie (the way we feel things).

Quelques conseils pour une utilisation optimale du site

Ce site regroupe diverses fonctionnalités ce qui peut être contre les règles ergonomiques admises…  Voici quelques conseils d’utilisation. Généralement en fin d’article ou bien dans la barre latérale je propose un petit formulaire pour que vous puissiez me faire un retour sur l’article, me poser une question, relever une incohérence, etc. Je fais  un retour par e-mail à ces messages en 2 à 24 heures. Aussi, en plus du temps de lecture, lorsque vous lisez un article vous verrez apparaître en haut une barre de progression orange.  

A présent concernant les informations transmises, en dehors des articles et des domaines que je traite, les 2 derniers onglets sont très intéressants. L’onglet #ABC est un glossaire dans lequel je mets une majorité de mots dont les définitions sont pour moi essentielles. L’onglet Sources regroupe les ressources : livres, conférences, films documentaires et autres que je conseille fortement (des résumés sont à venir). Vous trouverez également un agenda des conférences à venir mais qui demande malheureusement assez de temps à mettre à jour, c’est pourquoi je travaille actuellement sur une nouvelle base de données (cela ressemblera à une application en ligne) que je pourrais manier beaucoup plus rapidement !

J’espère que tous ces outils seront des outils vous permettant d’entrer dans le « monde de TWIF » (the way it feels) comme si vous lisiez un nouveau livre et que vous aviez besoin d’un marque page, plutôt que de récupérer une information à la vitesse de l’éclair comme nous en recevons par milliards sur internet… Ainsi, mon site n’a pas été crée dans le but de capter votre attention ou bien de générer des clics ou des ventes, mais de découvrir, presque en même temps que moi, une infinité de notions, concepts, définitions sur notre impressionnant cerveau, sur la richesse et la complexité de nos interactions avec le monde environnant : des éléments neuroscientifiques chimiques, électriques, aux éléments psychologiques, jusqu’à l’intelligence artificielle.

Pour finir, n’oubliez pas de vous abonner à la Newsletter pour recevoir chaque semaine les articles qui ont été publiés, les articles qui sont à venir et d’autres informations secrètes.

Revenir en haut de page
FrenchEnglish